©CAUE54

Les mutations profondes que notre société a connues au cours des cent cinquante dernières années ont bouleversé notre manière d’occuper le territoire. Fermetures de commerces, logements vacants, patrimoine dégradé, migration des emplois : la dévitalisation des bourgs ruraux apparaît comme la conséquence de ces évolutions successives. Les crises que nous traversons aujourd'hui (sociales, écologique, sanitaire) et les changements profonds auxquels elles nous poussent, nous montrent cependant que les bourgs ruraux ont encore des cartes à jouer.

A partir de 2018, le CAUE de Meurthe-et-Moselle s'engage dans une mission prospective sur l’avenir des bourgs ruraux structurants, en lien avec le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle. Cette démarche se traduit à la fois par l’accompagnement direct de communes pilotes et l’élaboration d’outils de réflexion s’adressant à l’ensemble du territoire meurthe-et-mosellan.

Accompagner des communes pilotes

En 2018, un groupe pilote est désigné pour faire l'objet d'un accompagnement spécifique : Vézelise, Foug et Longuyon. Ces trois communes de Meurthe-et-Moselle sont alors engagées à divers degrés dans un processus de revitalisation. Le groupe se caractérise par une diversité de situations et de possibilités, permettant d'explorer plusieurs modes d'actions.

En 2019-2020, ce travail se poursuit par l'accompagnement de cinq communes désignées par l'appel à projet départemental "Bourgs-centres", en partenariat avec MMD54 : Badonviller, Colombey-les-Belles, Nomeny, Piennes et Thiaucourt-Regniéville.

Enjeux et solutions : en débattre !

Au cours de l’année 2019, le CAUE a organisé un cycle de journées d’étude portant sur la revitalisation des bourgs ruraux. Témoignages, retours d’expériences et tables rondes ont permis de revenir sur les enjeux et solutions à inventer. Elles ont rassemblé un public d’élus, de techniciens de collectivités locales et de professionnels de l’architecture et de l’aménagement du territoire.

La première journée a eu lieu le 7 février 2019 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Meurthe-et-Moselle. Il a été question des échelles d’interventions et de réflexions soulevées par la revitalisation des bourgs ruraux. Pourquoi passer d’un projet de bourg à un projet de territoire ? Comment ces enjeux sont-ils liés aux transitions environnementale et sociétale ?

(Extraits vidéo de cette journée ici !)

La seconde journée s’est tenue à l’Hôtel du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, le 6 juin 2019. Le fil rouge était proposé par Valérie Jousseaume (maître de conférence et chercheuse à l’IGARUN, groupe de recherche « ESO - Espaces et Sociétés ») plaidant pour un urbanisme rural contemporain. Les témoignages de porteurs de projets invités avancent en réponse autant de pistes d’action à l’échelle architecturale ou urbaine.

Une troisième journée a eu lieu le 14 novembre 2019 à l’EPF Lorraine et a été co-produite avec la Plateforme d’Ingénierie Territoriale de Meurthe-et-Moselle. Elle a permis d’en rassembler les membres et d’échanger sur leurs capacités d’action respectives sur le sujet.

(Téléchargement des programmes détaillés des journées d'étude 1 et 2 ci-contre.)

« Dessine-moi un bourg » : un film qui s’adresse à chacun

Qu’est-ce qu’un bourg-centre et pourquoi connaissent-ils des problèmes de dévitalisation ? Comment agir et par où commencer ? Quelles ambitions communes se donne-t-on dans notre rapport au territoire ? Et comment imagine-t-on notre bourg du futur ? A travers quatre chapitre, « Dessine-moi un bourg » revient sur ces questions.

Les actions initiées depuis 2018 et les rencontres qu’elles ont amenées ont servi de support à la réalisation de ce film. Elus, professionnels et habitants témoignent et proposent leur vision d’un bourg vivant.

Contactez le CAUE pour organiser des projections-débats dans vos communes. Représentants élus, habitants curieux, associations : « Dessine-moi un bourg » s’adresse à chacun. Un point de départ pour agir collectivement ?

Sortie prévue : septembre 2020


Vidéo

Photographies

Création : 26/04/2020